Savez-vous que certains bruits améliorent la phase d’endormissement ?

Les bruits sont souvent considérés comme des facteurs perturbateurs du sommeil. L’alarme du réveil, le son d’une sonnerie qui retentit subitement, une porte qui claquent peut interrompre le sommeil, surtout pour ceux qui souffrent de sommeil léger. Cependant, il y a certains bruits que notre cerveau perçoit comme un signe d’endormissement. Cela se confirme par le fait qu’un bébé dort en entendant le son du mobile musical. Certains bruits sont relaxants et aident l’organisme trouver le sommeil plus facilement.

Plus d’explications sur ce phénomène

Ces musiques sont considéré comme des « blancs ». Cela a un lien avec la lumière blanche. Le bruit blanc naît de la superposition de plusieurs longueurs d’onde sonore. Le bruit blanc camoufle les autres sons et minimisent leur onde d’éveil. Le Dr Marie-Josèphe Challamel, pédiatre et experte dans les troubles de sommeil enfantine a réalisé quelques expériences en laboratoire pour étayer cette thèse. Pour aider les enfants à s’endormir plus rapidement, elle et son équipe envoie du bruit blanc dans le laboratoire du sommeil. Aucun consensus ne confirme pas encore sa thèse, mais une grande marque d’écouteurs s’est basé sur ses recherches pour concevoir des écouteurs qui diffusent des bruits blanc.

Des effets positifs avec le bruit blanc?

Le bruit blanc a pour effet de minimiser certains bruits nuisibles de l’environnement. Il inhibe l’activation du cortex cérébral pendant que vous dormiez. Le bruit blanc joue un rôle d’écran protecteur invisible, une barrière qui empêche les autres sons d’atteindre le cerveau.Ce sont surtout les personnes ayant le sommeil assez léger et qui se réveil à la moindre bruit. En effet, l’ouïe reste en activité même en plein sommeil. Il nous aide à détecter les dangers surtout quand nous nous endormons.

Vraiment efficace pour les troubles du sommeil?

Les bruits blancs ne doivent être utilisés pour traiter les troubles du sommeil, cela peut camoufler un problème d’insomnie, dont les causes sont inconnues. La personne arrive peut-être à trouver le sommeil sur le moment, mais pour résoudre réellement le problème, ce type d’astuce n’est pas trop recommandé. Cela ne permet pas de déterminer quelles sont les réelles causes de l’insomnie, comme les états d’anxiété. Le traitement par le bruit blanc pourrait également masquer certaines pathologies beaucoup plus graves telle que la dépression par exemple.

Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *