Infarctus : causes et traitements d’urgence

L’infarctus du myocarde se définit comme la détérioration d’une partie du myocarde (muscle cardiaque). Elle se produit quand le sang n’arrive plus à circuler normalement dans l’artère coronaire à cause d’un caillot. Le cœur devient ainsi mal irrigué. Cela engendre la destruction d’un muscle cardiaque. D’autres informations sont à connaître concernant cette maladie dans cet article.

Les causes de l’infarctus

Les principales causes de l’infarctus sont généralement liées aux modes de vie du patient comme la consommation de tabac, le surpoids, le régime déséquilibré, le manque d’activité physique et le diabète. De ce fait, des plaques d’athérome formé par du cholestérol, des débris cellulaires et des fibres se forment sur la paroi des artères et font naître une inflammation chronique. Fragilisées, les parois se rompent et provoquent la formation d’un caillot de sang appelé thrombus, qui obstrue l’artère.

Les symptômes de l’infarctus

Les symptômes de l’infarctus sont généralement sentis dans la région thoracique. Le patient peut également ressentir une forte douleur au niveau de la poitrine comme une sensation d’écrasement. Cette douleur peut s’étendre vers la mâchoire, le dos et le bras gauche. Elles sont souvent accompagnées d’essoufflement et de sueurs froides. Des malaises peuvent également être au rendez-vous, comme le vertige, la nausée et le vomissement. Ces symptômes conduisent le patient à avoir des troubles de sommeil, mais surtout, ils peuvent provoquer une perte de conscience.

Les réflexes à avoir en cas de crise

La perte de conscience causée par l’infarctus s’appelle une syncope. Elle se définit comme un malaise soudain provoqué par un arrêt cardiaque. Quand ce type de malaise se présente, avant l’arrivée des secours, il est urgent de mettre le malade sur le dos à même le sol. Ensuite, il faut surélever ses jambes pour permettre au sang de bien circuler jusqu’au cœur. Cette position peut également contrôler sa respiration afin de prévenir l’hyperventilation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *